Comment choisir sa planche de bodyboard ?

Comment choisir sa planche de bodyboard ?

janvier 12, 2021 0 Par admin

Acheter une planche bodyboard est tout aussi compliqué que d’acheter une planche de surf. En effet, certaines règles doivent être respectées si vous désirez acquérir une planche adaptée à votre pratique du bodyboard, sport nautique inventé par Tom Morey. C’est pour cela que très souvent on le nomme « versusle morey » alors qu’il ne s’agit là que d’une marque.

Tout d’abord, il est essentiel de faire un état des lieux sur votre technique et votre pratique étant donné que le bodyboard peut se surfer de différentes manières.

Traditionnellement, il se pratique allongé, c’est une technique appelée « Prone », pour tous types de vagues. Pour cette pratique, il faut un bodyboard large sur l’avant avec la partie la plus large du bodyboard située vers le haut (maitre bau).

Il est également possible de pratiquer le bodyboard en « Dropknee » qui est une technique consistant à poser un pied à l’avant de la planche et un genou sur l’arrière. Les planches de dropknee ont un nez (nose) plus étroit et un maitre bau plus reculé. Ils sont souvent dotés de deux stringer placé en V pour rendre plus solide la planche (le stringer est une tige de renfort en graphite ou en carbone).

Il existe des bodyboards polyvalents qui permettent de pratiquer ces deux types de pratiques avec une même planche. 

Il existe également une pratique très peu répandue qui consiste à pratiquer le bodyboard debout. C’est ce qu’on appelle le stand up. Les planches sont ainsi beaucoup plus allongées.

Bien sûr, en fonction des vagues, vous allez varier votre style et votre technique selon vos envies. La première étape consiste à faire le point sur votre pratique majeure.

Une fois cette étape définie, vous pouvez dorénavant orienter votre choix sur certains matériaux. En effet, certaines techniques de ride demandent une planche avec une certaine rigidité alors que d’autres nécessitent plutôt une planche avec plus de souplesse.

Voici les différents matériaux utilisés pour la conception des planches de bodyboard :

– le polypropylène (PP) : c’est un matériau en mousse rigide qui convient à une utilisation en eau chaude voire tempérée. Le bodyboard en polypropylène sera plus rapide et dynamique alors qu’une planche très nerveuse sera plus raide en pratique.

– le polyéthylène (PE) : c’est un matériau en mousse originelle du bodyboard que l’on retrouve sur les planches pour une utilisation en eau froide souvent avec un stringer. Le polyéthylène est un matériau souple et confortable en eau froide qui procure des sensations de confort sur la planche et en réception de manœuvre.

– le tri core (un mélange de PE et de PP) : c’est l’alliance des deux mousses cités ci-dessus. Ce mélange de matériau confère à la planche les avantages des deux mousses. On obtient alors un bodyboard qui répond à toutes les conditions de température d’eau avec un rendu de rigidité intermédiaire. Cette planche est un bon compromis si on souhaite varier notre pratique du bodyboard.

– Les renforts : Appelé également « stringers ». Ce sont des tiges de renfort en graphite ou en carbone insérée dans la planche pour la rendre plus solide et lui permettre de garder sa forme initiale plus longtemps. Il existe également le Mesh qui est une plaque de « grillage » en nylon qui permet de répartir les forces et rendre ainsi la planche plus dynamique.

Enfin, la taille et le poids sont également des éléments déterminants dans le choix de votre planche.